Randonnées Pelops

retour accueil
Association PELOPS
Actions environnementales, partage de passions et de connaissances
 
  Les Randonnées Giono
  C'est à partir de la nouvelle de Jean Giono "L'homme qui plantait des arbres" qu'est venue l'idée aux acteurs de Pelops de réaliser des "Randonnées Giono", promenades de dissémination de graines sur les forêts calcinées de l'Attique et de Grèce

Randonnées Pelops
Faune Sauvage

Ateliers Pelops
portraits d'acteurs et de passionnés
Les Oliviers
Nos amis

Le texte de Jean Giono:
Dans sa nouvelle écrite en 1953, Jean Giono relate de sa rencontre avec Elzéard Bouffier peu avant la guerre de 1914. Cet homme, humble berger peu prolixe, plante sans discontinuer des milliers de glands dans une région quasi désertique du sud-est de la France. En quelques années la nature aride est entièrement modifié. Une grande forêt renaît, les rivières réapparaîssent, une vie foisonnante reprend. Elzéard Bouffier accomplit cette oeuvre colossale sans remous, sans bruit.

Découvrez le texte de giono dans sa totalité
"L'homme qui plantait des arbres" . Et en suivant aussi ce lien :http://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Homme_qui_plantait_des_arbres

Giono avait de son vivant renoncé à percevoir des droits sur cette nouvelle pour qu'elle puisse se diffuser sans contrainte dans tous les pays.
Désormais, la diffusion libre en est interdite par les ayants droits qui, pour des raisons mercantiles baffouent la volonté de Giono.

 

Le film de Fred Back

A partir de cette nouvelle, Frédéric Back , à la fois Suisse, Français et Canadien de par son parcours de vie, réalise un dessin animé d'une grande poésie dont Philippe Noiret est le narrateur. Primé de nombreuses fois, il recevra un Oscar en 1987. Ce film déclenchera des vocations et des millons d'arbres seront plantés suite à sa projection.
Pour plus d'informations, rendez vous sur le site canadien http://www.fredericback.com/, où vous découvrirez toutes les facettes de ce généreux individu, son engagement et sa passion pour la nature ainsi que les raisons qui l'ont déterminé à entreprendre ce grand projet de cinéma d'animation.
Un lien permet d'acheter la compilation de ses oeuvres (environ 70$ canadiens) sur la boutique en ligne de Radio Canada.


Les randonnées Giono :

 

le principe de ces randonnées est particulièrement simple il se déroule en deux courtes phases

  1. Ramassage des graines (pour nous en cette saison, novembre décembre à Athènes, glands de chêne vert, arbre de grande stature et non propagateur de feu). Il faut une demi heure à 2 pour ramasser 1000 glands sans se presser. Chez soi, les trier et éliminer avec soin les glands troués qui contiennent des insectes et les abîmés, les éclatés. Ne conserver que les glands bien sains puis surveiller la prolifération des parasites. Pour le chêne vert il faut environ 600 g de glands pour un cent. 6 Kg de glands triés donneront 1000 graines.
  2. Prévoir un stockage de qualité pour conserver le pouvoir germinatif des glands : les placer en stratification dans du sable humide à l'abris du dessèchement dans un sac de plastique par exemple.
    vous trouverez quelques renseignements précis à ces adresses

    http://www2.ville.montreal.qc.ca/jardin/info_verte/fiches/chene.htm
    http://arpcv.free.fr/semgland.htm


  3. Définir un parcours sur une zone à planter et marcher en solo ou avec des amis, en famille. Les lieux en Attique et dans le Peloponnèse ne manquent pas pour préparer de belles marches en forêts détruites ou en cours de difficile régénération.
    Prévoir un bâton (nous utilisons pour l'anecdote des cannes de combat. La Canne est un art martial lié à la Boxe Française) d'un diamètre de 1.5 à 2 cm, des vêtements chauds bien étanches à la pluie, une collation et des boissons chaudes pour les petites pauses et alimenter les discussions entre amis. Tous les 4 à 10 pas selon votre envie ou l'aspect du sol plantez votre bâton pour faire un trou de 3, 4 cm de profondeur dans un amas de terre, planter trois glands côte à côte en position proche de l'horizontale et reboucher le trou pour protéger cette future pousse. La nature fera le reste, notre intervention s'arrête là. Mille graines seront plantées au bout de 4000 à 10000 pas... sans nous en rendre compte. Ce travail peut être renouvelé pendant plusieurs années sur les mêmes endroits pour assurer une bonne germination. (technique à optimiser avec l'expérience).

Elzéard Bouffier, le héro de Giono évalue sa probabilité de réussite à 10%, soit 30 % de germination ramenée à 10 par l'action des rongeurs et autres herbivores. On peut compter sur 100 arbres tous les 1000 glands posés. Avec nos 3000 plantations, les premières Randonné Giono peuvent espérer voir pousser 300 arbres. Mais... Nous verrons!

Les Randonnées Giono sont une occasion pour nous de participer à une une belle aventure poétique d'aide à la nature.
Faisons lui confiance pour la gestion de notre apport, aidons la en toute modestie, humains et nature pour un temps réconciliés.

 

Retour page d'accueil